pour notre sœur Chachou

une fille pas comme les autres

première enfant

première enfant

Repose en paix grande folle ton rire éclatant raisonne dans ma tête pour toujours. Tu as toujours été là et pas que pour moi mais pour tout le monde. Ton amour tu ne le cachais pas d’ailleurs tu en as fait ton métier qui te ressemblait pour continuer à partager ta joie de vivre et ton optimisme legendaire, toi qui disais à tout le monde de profiter de la vie et ne pas se prendre la tête tu aimais rire et jamais de trop, tu pleurais de rire avec nous en sortant toute tes dents dehors lol (pub colgate blancheur) a se plier dans tout les sens ,à ramper par terre et en avoir des migraines. Je sais que tu aurais voulu qu’on reste forte par ce que tu l es donc on a rit pour toi ce soir même si saccadé par des sanglots et des larmes. Pour moi chez toi restera toujours le QG, c’est peu dire tu nous as encore rassemblé ce soir… Des amis, des connaissances, voire des personnes qu’on ne voyait plus même! Pourquoi toi est une question un peu déplacée, on a pas su profiter de toi assez longtemps. Tu nous as tous déjà conseillé et soutenu donc à nous de te renvoyer le meilleur de nous même en s ouvrant à la vie et dire oui au présent.
Merci a vous tous aussi bisoux bisoux bisoux fofolle.

Sa ki pouw la riviè pa ka chayé!

Yéééééééééééééé criiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiic

Yè ô swè malgré soley té ka descen an zetwal lévė an ciyel la i té ka bwiyé fo kon si diré i pa té lé jounen la fini an lé nou!

(hier soir malgré que le soleil descendait, une étoile montait dans le ciel, elle brillait fort comme si elle ne voulait pas que le ciel s’assombrisse)

 

11 juin, 2015 à 14 h 21 min


Un commentaire pour “une fille pas comme les autres”


  1. Sabrina écrit:

    Que mes prières accompagnent ses enfants, sa famille, ses amis et ceux qui lui étaient proches…
    Mes mots seront mes bras et ma pensée sera de « bon cœur » pour tous vous soutenir dans cette douloureuse épreuve …
    Ma pensée du jour sera pour vous tous aussi: Sachez aimer « la chaire » dans sa globalité avant que « la pénombre » s’entiche de votre doux regard…
    Sachez colorer « votre fresque » avec « vos tonalités », pour que chaque lendemain, vous ayez la sensation d’être encore plus accompli que la veille…
    Gardez en mémoire son sourire et conservez dans votre coeur cette tendresse qui, chaque instant, illuminera sa route vers le repos éternel…
    Énorme bisou à tous

    Répondre


Laisser un commentaire